Exposition « théâtre en Utopie » au Lieu Unique

Yann Rocher le commissaire d’exposition et Xavier Dousson le scénographe de l’exposition ont cherché à donner à imaginer des lieux de spectacles qui n’ont pas existé, sinon dans l’esprit fertile de leurs concepteurs, et à mettre ces différents lieux en relation et en perspective . En effet théâtre en utopie est une exposition relatant un parcours d’architectures visionnaires de l’antiquité à nos jours sous la forme de dessins, maquettes ou textes. Reprenant des projets émis à l’antiquité avec Curion et Vitruve, à la révolution avec Dumont et Patte, le 19ème siècle industriel :Semper, Mackaye, aux avants-gardes expressionnistes ou encore constructivistes:  Meyerhold, Barchin; en passant par les futuristes: Vietti et Cioccas, le Bauhaus: Gropius, l’après guerre: Polieri et Scoffer, jusqu’à des projets plus récents avec Starck et Nouvel.

On retrouve donc une sélection de 80 projets expliqués simplement au niveau des idées mises en œuvre et de leurs contextes. L’exposition est ainsi riche de plus de 300 documents mais son point fort se trouve dans la reconstitution des projets en maquettes représentant aussi bien les volumes extérieur qu’intérieur.

L’utopie invoquée dans ces multiples « projets de papier » renvoie à une idéalisation du lieu scénique et de son rapport aux spectateurs, reflété sous les termes « théâtre total » ; « simultané » ; « synthétique » ; « mobile » ; « sans spectateur » ou « impossible ».

photographie des maquettes réalisées pour l'exposition théatre en utopie

photographie des maquettes réalisées pour l’exposition théatre en utopie

scénographie de l'exposition théatren en utopie au Lieu Unique

scénographie de l’exposition théatren en utopie au Lieu Unique

 

couverture du livre de l'exposition

couverture du livre de l’exposition

Prenons l’exemple du Théâtre sphérique ou « Kugel Theater » d’Andor Weininger en 1926-1927.

Portrait de Andor Weininger

Portrait de Andor Weininger

Le Kugeltheather fut inventé par Andor Weininger en 1926-1927. Né en 1899 et mort en 1986 cet artiste, concepteur et architecte Autrichien vécu la plus grande partie de sa vie en Allemagne. Il fit de nombreuses peintures abstraites et fit partie des artistes de l’avant-garde. Dans les années 1920 il est étudiant au Bauhaus quand il publie ses croquis du théâtre sphérique  dans la revue du Bauhaus n°3 de 1927 sous le nom de Kugeltheater.

plan du kugel theater d'andor weiniger 1927

plan du kugel theater d’andor weiniger 1927

 

maquette du kugel theater d'andor weiniger 1927

maquette du kugel theater d’andor weiniger 1927

Son théâtre est une sphère de 50 mètres de diamètre et d’une capacité d’accueil de 5000 spectateurs. L’intérieur de la sphère est recouvert de loges disposées de manière à ce que le spectateur puisse voir dans toutes les directions. Il y a une idée de théâtre total, où il n’y a pas de séparation entre les scènes et les spectateurs; il y a donc une unité salle-scène. De plus les spectateurs sont assis de manière libre dans la salle. Andor Weininger a donc créé un théâtre basé sur des jeux de mouvements abstrait et cinétique. Sa scène est tridimensionnelle, en effet elle utilise l’espace dans toutes ses dimensions. Weininger voulait ainsi faire oublier la scène bidimensionnel qu’il comparait à un écran de télévision. Il s’inspire par ce procédé des théâtres de l’antiquité avec leurs côté immersif.

La forme de ce théâtre nous évoque immédiatement l’horlogerie ou encore la géographie, plutôt que l’architecture de par sa forme sphérique et sa scène à l’allure d’une mécanique de montre. Style propre des membres du Bauhaus qui accentuent les mécanismes de scène.En effet, au centre de cette structure on retrouve un axe assurant la rotation des différentes scènes ainsi qu’une rampe hélicoïdale inspirée du numéro contorsionniste de Léon La Roche, appelé « la boule mystérieuse ».

affiche du spectacle de Léon La Roche

affiche du spectacle de Léon La Roche

Le théâtre de Weininger cherche donc à éduquer les hommes et les faire penser d’une manière différente suite aux traumatismes de la première guerre mondiale.

On peut comparer ce théâtre à l’œuvre de Jean Tinguely meta matic n°1 :1959

Meta matics n°1 19, Jean Tinguely

Meta matics n°1 1959, Jean Tinguely

En effet, c’est cette œuvre créée par l’artiste Suisse Jean Tinguely (1925-1992) qui est ici choisie pour cette comparaison pour plusieurs points. La ressemblance du théâtre sphérique et de l’art cinétique ne peut nous échapper. La meta matics n°1 étant une sculpture animée, en mouvement composée de métal, papier, crayon feutre, moteur,  et mesurant 96 × 85 × 44 cm. Elle est conservée au centre Pompidou Paris, qui l’acheta en 1976. C’est ainsi une machine à dessiner où l’idée de mécanisme est très importante, tel le mécanisme d’une horloge. Comme dans le Kugeltheater tournant autour d’un axe central. De plus cette œuvre comprend plusieurs éléments qui ne tournent pas forcément à la même vitesse ni dans le même sens. La seule différence importante à noter entre ces deux structures mécaniques est leur taille, la sculpture Jean Tinguely étant minuscule par rapport au théâtre utopique de Weininger pouvant accueillir 5000 personnes.

Mots-clefs :, , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Nadège'art |
Julien Lepers official inte... |
Coursdart |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Otium cum dignitate
| Le pinceau naif
| Vinczz'Art